« La Syndicaliste » – Un coup de tonnerre politique

La Syndicaliste de Jean-Paul Salomé avec Isabelle Huppert - Affiche Film Cinéphilion

4,5/5


Synopsis

Un matin, Maureen Kearney est violemment agressée chez elle. Elle travaillait sur un dossier sensible dans le secteur nucléaire français et subissait de violentes pressions politiques. Les enquêteurs ne retrouvent aucune trace des agresseurs… Est-elle victime ou coupable de dénonciation mensongère ?

Critique

Pour sa deuxième collaboration avec Isabelle Huppert, le réalisateur concrétise sans nul doute le plus grand film de sa carrière. Thriller engagée, docu-fiction dénonciateur ou biopic juridico-politique, « La Syndicaliste » est une réussite à tout point de vue. Retour sur le récit ténébreux de Maureen Kearney, lanceuse d’alerte dans l’industrie du nucléaire.

La Syndicaliste de Jean-Paul Salomé avec Isabelle Huppert - Une femme combattive au cœur d'un scandale d'état réduite au silence

Un biopic au plus près de la vérité

Le récit de cette nouvelle figure, ce n’est autre que le parcours d’une syndicaliste, qui pense en premier lieu défendre des milliers d’emplois. Se retrouvant malgré elle au cœur d’une bataille, elle va entrer en conflit contre sa direction pour empêcher un projet de transfert technologique et financier, de la France vers la Chine.

Cette histoire vraie respecte les faits dans les moindres détails, au point qu’aucun des noms des protagonistes n’aient été modifiés. Qu’il s’agisse des dirigeants, des entreprises et même des ministres ! Cette pépite aux faux airs de « La Fille de Brest » inaugure le portrait d’une véritable guerrière de l’ombre.

La Syndicaliste de Jean-Paul Salomé - Isabelle Huppert & Yvan Attal en affront direct dans les rôles de Maureen Kearney & Luc Oursel

Le portrait d’une héroïne singulière

Après « Elle » en 2016, Isabelle Huppert retourne dans les tranchées d’un personnage à succès. En effet, l’actrice retrouve la poigne d’une femme battante, prête à enfouir ses sentiments, au profit de son engagement.

En plus d’une qualité de jeu incroyable, la transformation physique accentue une interprétation des plus bluffantes. Coloration blonde à frange, lunettes imposantes, boucles d’oreilles ostentatoires, dès l’affiche officielle, la ressemblance avec la véritable Maureen Kearney trouble. D’autres petits détails, comme ces vêtements flamboyants ou ce rouge à lèvres prononcé, viennent caractérisés le personnage.

La Syndicaliste de Jean-Paul Salomé - Rencontre entre Isabelle Huppert et Maureen Kearney dont la ressemble et la qualité de jeu trouble

Un biopic en trois parties

« La Syndicaliste » est une aventure à triple tranchants. Une même histoire sous le regard de trois intrigues, parfaitement combinées les unes aux autres. Dans une première partie, les avertissements tombent et les intimidations sont progressives. Mais déterminée, rien n’arrête la femme dans sa croisade.

Ensuite, le film bascule dans un thriller anxiogène de grande intensité. Pressions psychologiques, appels incessants, menaces anonymes, le spectateur pénètre peu à peu dans l’intimité de la femme d’affaire. Des angoisses qui s’intensifient jusqu’à cette ultime effraction, chez elle, en plein après-midi.

Agressée, molestée, puis violée, alors que les investigations avancent, le métrage sème le doute dans notre esprit : Et si les accusations de Maureen Kearney étaient fausses ? Saisissant, brillant, cette ambiance, semblable à un polar, rappelle l’incertitude des grandes lignes de « La Nuit du 12″, César du Meilleur Film français 2023.

De l’enquête de police jusqu’à l’audition au tribunal, la troisième et dernière partie dénonce un angle judiciaire par ses failles et surtout, ses compromissions.

La Syndicaliste de Jean-Paul Salomé - Grégory Gadebois, François-Xavier Demaison et Maria Taquin dans des rôles secondaires proches de la victime

Un scandale d’état

Alors que le final nous laisse bouche bée, les bras ballants, ce biopic d’actualité dénonce, par des faits avérés, les limites d’un système opaque. Ce scandale d’état remet en cause une certaine autorité, et amène à s’interroger sur les risques quant à bousculer les sphères frénétiques du pouvoir.

Film rare et précieux, « La Syndicaliste » bouge les lignes. Jean-Paul Salomé signe un véritable coup de tonnerre, qui dépasse l’œil du grand écran. La députée Clémentine Autain ayant déjà réclamée une commission d’enquête parlementaire sur le sujet, il ne serait pas étonnant que ce chef d’œuvre soit le symbole d’une répercussion politique puissante dans les années à venir… Impressionnant.

[Bande-annonce – La Syndicaliste]

0 commentaires

CONTINUEZ VOTRE LECTURE…

« Borgo » de Stéphane Demoustier – Passion Corse

« Borgo » de Stéphane Demoustier – Passion Corse

4,5/5 Synopsis Melissa, 32 ans, surveillante pénitentiaire expérimentée, s’installe en Corse avec ses deux jeunes enfants et son mari. L’occasion d’un nouveau départ. Elle intègre les équipes d'un centre pénitentiaire pas tout à fait comme les autres. Ici, on dit que...

« Civil War » – Les Etats-Unis au cœur de la guerre

« Civil War » – Les Etats-Unis au cœur de la guerre

5/5 ! Synopsis Une course effrénée à travers une Amérique fracturée qui, dans un futur proche, est plus que jamais sur le fil du rasoir. [Bande-annonce - Civil War] https://www.youtube.com/watch?v=OpH8eXLIIa0&pp=ygUbY2l2aWwgd2FycyBiYW5kZSBhbm5vbmNlIHZm Critique...

« Fête de Famille » de Cédric Kahn

« Fête de Famille » de Cédric Kahn

5/5 ! Coup de ❤️ Synopsis "Aujourd’hui c'est mon anniversaire et j'aimerais qu'on ne parle que de choses joyeuses." Andréa ne sait pas encore que l'arrivée « surprise » de sa fille aînée, Claire, disparue depuis 3 ans, va bouleverser le programme... Critique La...