« Les Gardiens de la Galaxie – Vol. 3 » – Le film parfait ?

Les Gardiens de la Galaxie - Vol. 3 de James Gunn - Affiche Film Cinéphilion

5/5 !


Synopsis

Notre bande de marginaux favorite a quelque peu changé. Peter Quill, qui pleure toujours la perte de Gamora, doit rassembler son équipe pour défendre l’univers et protéger l’un des siens.

[Bande-annonce – Les Gardiens de la Galaxie – Vol. 3]

Critique

Devenu le leader absolu des films de science-fiction, les Gardiens de la Galaxie reviennent pour un troisième volume. Assurément le meilleur Marvel depuis « Avengers : Endgame », l’excellence de ce nouveau numéro frappe fort. Accentuant davantage le charme de la saga, il met ouvertement en avant un personnage star ! Une réussite à ne pas manquer !

Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 de James Gunn By Marvel - Groot (Vin Diesel), Peter Quill (Chris Pratt), Nebula, Gamora, Rocket & Drax

On ne change pas les bonnes habitudes !

Ça y est ! La bande la plus rock’n’roll de l’espace revient en famille (presque au complet) avec ses vieilles habitudes qui en font un succès ! Légèrement trash, un peu plus gore qu’avant, l’humour est toujours présent, piquant et parfois acerbe. Mais c’est aussi entre quelques scènes d’actions exceptionnelles que le groove inconditionnel de la bande-son s’apprécie.

Bourré de références classiques, tout n’est pas forcément perceptible, mais c’est à notre plus grand bonheur que nous avons remarqué ALF, personnage incontournable d’une série des années 70, apparaître à plusieurs reprises à l’écran ! Des Gardiens de la Galaxie qui respectent leurs ancêtres, de quoi swinguer avec le smile !

Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 de James Gunn By Marvel - La Revanche de Rocket

La Revanche de Rocket

« Les Gardiens de la Galaxie – Vol. 3 » est avant tout un nouveau numéro surprenant, dont la qualité du récit dépasse largement les précédents. Constitué de flashbacks, le film est un préquel biographique sur Rocket, notre raton-laveur favori. Ce retour aux origines du personnage résulte d’une exploration remplie de puissantes émotions, mais pas seulement…

En effet, « Les Gardiens de la Galaxie – Vol. 3 » s’affirme telle une œuvre moderne en accord avec son époque, notamment sur la question de la sensibilité et de la souffrance animale. A l’heure où notre société occidentale considère de plus en plus le bien-être des bêtes, le film intervient clairement dans cette tendance politique de fond.

Humaniser les animaux, leur offrir des émotions à part entière, voilà une représentation touchante qu’il est impossible de ne pas voir. En témoigne la nouvelle amie de Kraglin, cette chienne russe venant de l’espace terrestre, qui n’est autre que Laïka, rescapée de la mission Spoutnik. Puis aussi, cette histoire poignante autour de Rocket et de ses anciens compagnons de galère. Des exemples dans lesquels l’animal est ouvertement considéré comme un cobaye…

Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 de James Gunn By Marvel - Moustache, Floor, Laylla & Rocket réunis pour raconter le passé de notre raton-laveur favori

Des références bibliques

« Les Gardiens de la Galaxie – Vol. 3 » est d’autant plus bluffant qu’il va même jusqu’à disposer de références bibliques ! Eparpillées avec parcimonie, elles ne sont pas toujours évidentes à cerner mais certaines d’entre elles sont si bien inscrites dans le récit de nos héros galactiques, qu’elles nous sautent aux yeux.

Parmi les plus mémorables, on y trouve une allusion au célèbre tableau de « La Création d’Adam » de Michel-Ange, lorsque Peter Quill gèle dans l’espace et qu’Adam Warlock le sauve. Ou encore ce clin d’œil assez évident à propos de l’Arche de Noé. Les Gardiens de la Galaxie seraient-ils nos apôtres du 21ème siècle ?!

Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 de James Gunn By Marvel - Pom Klementieff et David Bautista alias Mantis & Drax le Destructeur

Un ennemi de procréation

Incarné par Chukwudi Iwuji (John Wick 2), le Maître de l’Evolution est le grand méchant de ce nouveau film. Sa philosophie d’approche est intéressante car, contrairement aux ennemis habituels, celui-ci n’est pas dans une démarche de destruction absolue. Bien au contraire, il cherche à procréer et inventer de nouvelles formes de vie.

Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 de James Gunn By Marvel - Chukwudi Iwuji alias le Maître de l'Evolution, l'un des meilleurs méchants dans l'histoire des Marvel

Le film parfait ?

En plus de scènes bourrées d’actions, les effets spéciaux sont à couper le souffle et les images de synthèses impressionnent. Mais au-delà de ces qualités visuelles et sonores, le métrage est une bombe émotionnelle qui évoluent du rire aux larmes.

Pour les plus analystes et réticents au cinéma fast-food, cela peut paraître surprenant mais oui, le film est beaucoup plus intellectuel qu’il n’y paraît. Un combo parfait, une œuvre complète à tout point de vue, qui a de quoi ravir un public d’horizons variés !

A ce jour, « Les Gardiens de la Galaxie – Vol. 3 » représente une valeur sûre, une marque de fabrique aboutie, dont la continuité est désormais assurée. Symbole d’une époque, le film est un triomphe indéniable, une perfection inégalée, et il est fort à parier que la franchise ne s’arrêtera pas là…

[Extrait « Good to Have Friends » VOST – Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3]

0 commentaires

CONTINUEZ VOTRE LECTURE…

« Vermines » – Les araignées, nouvelles stars de l’horreur

« Vermines » – Les araignées, nouvelles stars de l’horreur

5/5 ! A ne pas manquer ! 📽️ Synopsis Face à une invasion d'araignées, les habitants d'un immeuble vont devoir survivre. Critique En ce début d'année, "Vermines" émerge comme le nouveau phénomène du cinéma français. Ce survival en huis clos promet de vous faire frémir...

« L’Arche de Noé » – Le Refuge de Valérie Lemercier

« L’Arche de Noé » – Le Refuge de Valérie Lemercier

4/5 Coup de ❤ Synopsis Une association accueille des jeunes LGBT mis à la rue par leurs familles. Derrière l’apparente comédie, les excès, l’envie de s'affirmer, se cachent des vies brisées. Tous ont cette furieuse envie d’exister, de trouver leur place dans la...