Une réussite haut « La Main »

La Main par les frères Philippou - Affiche Film Cinéphilion

4,5/5


Synopsis

Lorsqu’un groupe d’amis découvre comment conjurer les esprits à l’aide d’une mystérieuse main hantée, ils deviennent accros à ce nouveau frisson, et l’expérience fait le tour des réseaux sociaux. Une seule règle à respecter : ils ne doivent pas tenir la main plus de 90 secondes. Lorsque l’un d’entre eux l’enfreint, ils vont être rattrapés par les esprits, les obligeant à choisir : à qui se fier, aux morts ou aux vivants ?

Critique

Film australien à petit budget, « La Main » est LA pépite surprise de cet été 2023 ! Réalisé avec les moyens du bord par les frères youtubeurs de la chaîne Rackaracka, cette masterclass horrifique cartonne grâce à un bouche à oreille qui s’amplifie. Et c’est mérité ! Décryptage de cette terrible expérience de spiritisme, éminemment novatrice pour le grand écran. Une réussite haut la main.

La Main des frères Philippou - Youtube Rackaracka - Sophie Wilde alias Mia est la star de ce film inattendu

Une perception cynique de la jeunesse

De par leur profession de vidéastes et d’influenceurs, les jumeaux Philippou ont choisi de véhiculer leur constat glaçant d’une jeunesse hypnotisée par une société numérisée à outrance. Via des smartphones interposés, les premières images de séances de spiritisme impressionnent, mais personne n’y croit vraiment. Se creuse alors un besoin de découverte…

Réunis en meute, les jeunes se filment hilares pour ne surtout pas en rater une miette. Les scènes peuvent paraitre déroutantes, voir malaisante ou malsaine. Il y a en effet un décalage entre leur réaction plutôt fun, et notre perception des choses, plus empathique. Tout est filmé, archivé pour être ensuite être partagé. L’unique but est de faire le plus de vues possibles avec des contenus choquants.

Il y a aussi tout un effet de groupe grossit par les réseaux sociaux. La majorité sont des pré-adultes, en fin de lycée et fatalement, accro aux smartphones. Aux prémices de leurs premières libertés, cette expérience de communication avec l’au-delà est perçue comme un jeu de sensations fortes. Telle la « hype » du moment, ils sont influencés par le goût du risque sans avoir conscience du danger.

La Main des frères Philippou - Youtube Rackaracka - Zoe Terakes alias Hayley, un personnage transgenre

Un exutoire psychique

Alors que « La Main » commence avec une première partie énergique, le film va rapidement s’aventurer dans un côté beaucoup plus trash, sombre et toxique. Assez inévitable quand on surfe avec la mort, cette ambiance obscure va permettre de conjuguer horreur et sentiments avec talent.

Certaines scènes sont traumatisantes, voire vertigineuses, notamment à cause de leur violence extrême, même si parfois furtive. La plus marquante reste bien évidement celle d’Alex, le petit frère mineur de Jade, lorsqu’il tente l’expérience à son tour. Le film évite le gore mais c’est en revanche la brutalité soudaine qui surprend et qui tétanise.

Grâce à un minutieux travail émotionnel, le spectateur a déjà un attachement profond au personnage. On connaît sa famille, sa mère, et le schéma du petit frère que la grande sœur veut protéger à tout prix touche notre affect. Mais ce dernier choisit de lui désobéir…

La Main des frères Philippou - Youtube Rackaracka - Jett Gazley alias Alex, le petit frère possédé

Des personnages attachants

Là où « La Main » a véritablement réussi, c’est sur l’appui de ses personnages. Créer une empathie, les comprendre et vivre de vives émotions à leur côté, généralement, les films d’épouvante s’en détachent. Mais pas là.

Dans le cas présent, nous apprenons à connaître Mia, qui gère tant bien que mal le deuil de sa mère. A ses côtés pour la soutenir, Jade, sa meilleure amie, vit avec sa mère et son frère. Tous sont attachants à leur façon, et même les personnages secondaires, comme Hayley, Joss et Daniel bénéficient d’une courte présentation réussie.

La Main des frères Philippou - Youtube Rackaracka - La pépite horrifique de cet été 2023

Une suite signée et annoncée

Petit chef d’œuvre presque parfait, « La Main » est un nouveau film d’horreur osé, avec un concept graphique jamais vu auparavant. Véritable révélation de cette année 2023, à l’image de « Freddy, les griffes de la nuit » ou de la saga « Scream », ce film est sans nul doute le précurseur d’un élan cinématographique inédit.

La mythologie d’une telle histoire est si épaisse que les possibilités d’exploitation sont incroyablement variées. Et avec un carton aussi important, les réalisateurs ont l’air d’avoir déjà pris conscience de l’opportunité, puisqu’à peine deux semaines après sa sortie, une suite est d’ores et déjà signée et annoncée !

[Bande-annonce – La Main]

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CONTINUEZ VOTRE LECTURE…

« Vermines » – Les araignées, nouvelles stars de l’horreur

« Vermines » – Les araignées, nouvelles stars de l’horreur

5/5 ! A ne pas manquer ! 📽️ Synopsis Face à une invasion d'araignées, les habitants d'un immeuble vont devoir survivre. Critique En ce début d'année, "Vermines" émerge comme le nouveau phénomène du cinéma français. Ce survival en huis clos promet de vous faire frémir...

« L’Arche de Noé » – Le Refuge de Valérie Lemercier

« L’Arche de Noé » – Le Refuge de Valérie Lemercier

4/5 Coup de ❤ Synopsis Une association accueille des jeunes LGBT mis à la rue par leurs familles. Derrière l’apparente comédie, les excès, l’envie de s'affirmer, se cachent des vies brisées. Tous ont cette furieuse envie d’exister, de trouver leur place dans la...