« Life : Origine Inconnue » de Daniel Espinosa

3,5/5


Synopsis

A bord de la Station Spatiale Internationale, les six membres d’équipage font l’une des plus importantes découvertes de l’histoire de l’humanité : la toute première preuve d’une vie extraterrestre sur Mars. Alors qu’ils approfondissent leurs recherches, leurs expériences vont avoir des conséquences inattendues, et la forme de vie révélée va s’avérer bien plus intelligente  que ce qu’ils pensaient…

Critique

Ses films étant généralement des petits événements, Netflix s’est pressé de s’emparer de l’oeuvre de Daniel Espinosa : « Life : Origine inconnue ». Le réalisateur suédois étant réputé pour ses surprises, il prouve une nouvelle fois ses talents en virant de la science-fiction à un thriller horrifique attelant.

Il faut avouer que le quart d’heure introductif du film est très compliqué, d’autant plus pour les sceptiques du genre : Exploration de l’espace, vocabulaire spécifique, les clichés empestent le « déjà vu » stéréotypé de la science-fiction. La succession de ces éléments en est même par moment somnolant.

Fort heureusement, ces premiers a priori basculent en UNE seconde ! Une seule ! Cette impression d’ennui déjà bien installée dans nos esprits se voit fracassé par cette scène clé qu’est le réveil de la cellule extraterrestre. Pas de crescendo, ni d’attentes prédisposées, l’embargo du scénario est jeté comme un embrasement maîtrisé aussi saisissant que surprenant.

Les enchaînements sont comme des chocs inattendus où la barrière de la science-fiction finit par franchir celle de l’épouvante. En effet, le monstre se nourrissant des humains, cette traque spatiale se voit calquée des plus grands films d’horreur tel que « Massacre à la Tronçonneuse » à titre d’exemple, où un groupe d’êtres diminue par élimination. C’est exactement sur ce point que « Life : Origine Inconnue » relève du génie puisque ce scénario, pourtant incontestable, est pour la première fois contextualisé dans l’Espace.

Toute en précisant cette évidence sur un casting hétéroclite et talentueux au sommet, le final explose dans une surprise perverse et dérangeante qui ne peut de toute façon que nous satisfaire tellement l’issue sort des pseudo-codes habituels. Un coup de maître !

Bilan
« Life : Origine Inconnue » fait revivre avec ingéniosité les codes incontournables de l’horreur. Magnifique élaboration.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CONTINUEZ VOTRE LECTURE…

« L’Origine du Mal » – Une pépite à la gloire du matriarcat

« L’Origine du Mal » – Une pépite à la gloire du matriarcat

4/5 Synopsis Dans une luxueuse villa en bord de mer, une jeune femme modeste retrouve une étrange famille : un père inconnu et très riche, son épouse fantasque, sa fille, une femme d’affaires ambitieuse, une ado rebelle ainsi qu’une inquiétante servante. Quelqu’un...

« Revoir Paris » de Alice Winocour

« Revoir Paris » de Alice Winocour

5/5 ! Synopsis A Paris, Mia est prise dans un attentat dans une brasserie. Trois mois plus tard, alors qu'elle n'a toujours pas réussi à reprendre le cours de sa vie et qu'elle ne se rappelle de l'évènement que par bribes, Mai décide d'enquêter dans sa mémoire pour...

« La Belle Epoque » de Nicolas Bedos

« La Belle Epoque » de Nicolas Bedos

5/5 ![Coup de ♥ Cinéphilion] Synopsis Victor, un sexagénaire désabusé, voit sa vie bouleversé le jour où Antoine, un brillant entrepreneur, lui propose une attraction d'un genre nouveau : mélangeant artifices théâtraux et reconstitution historique, cette entreprise...