« Personal Shopper » d’Olivier Assayas

personal-shopper-affiche

2,5/5


Synopsis

Maureen, une jeune américaine à Paris, s’occupe de la garde-robe d’une célébrité.  C’est un travail qu’elle n’aime pas mais elle n’a pas trouvé mieux pour payer son séjour et attendre que se manifeste l’esprit de Lewis, son frère jumeau récemment disparu. Elle se met alors à recevoir sur son portable d’étranges messages anonymes…

personal shopper film critique cannes kristen stewart

Critique

« Personal Shopper » est un film d’auteur récompensé au Festival de Cannes 2016 qui se veut ambitieux, osé et avec une promesse forte. De quoi attiser la curiosité de bien nombre de cinéphiles… Satisfait ou déçu ? Nous ne savons pas vraiment… Explications.
La compréhension des éléments fondamentaux est rapide. C’est ensuite l’intrigue, pas toujours clair, qui s’immisce dans une volonté perverse et paranoïaque mal maîtrisée. En effet, Maureen vit des phénomènes paranormaux et souhaite entrer en contact avec son défunt frère. Dans l’avancement de ce combat dangereux, elle discute par SMS avec un interlocuteur inconnu, des échanges téléphoniques très lassant avec des plans caméras entièrement consacré à l’IPhone. Par ailleurs, le final demeure complètement déroutant sans vraiment d’explications logiques. Une impression divisée entre un malaise inconvenu et le sentiment de ne pas maîtriser intellectuellement ce qu’il se passe. Troublant. Ayant reçu le prix de la mise en scène au Festival de Cannes 2016, « Personal Shopper » le mérite. L’écriture a beau être spéciale, elle reste fine et bien amenée. Un aspect d’autant plus supporté par une composante indissociable qu’est celle de la présence de Kristen Stewart. Remarquable, l’actrice signe sa renaissance dans le paysage cinématographique la détachant définitivement de l’enseigne « Twilight ». Malgré un ennui prédominante dans la dynamique du film, on note quelques monologues brillamment interprétés.

Bilan
Déconcertant, troublant, déroutant… Une promesse bien trop forte pour un résultat inapproprié.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CONTINUEZ VOTRE LECTURE…

« Revoir Paris » de Alice Winocour

« Revoir Paris » de Alice Winocour

5/5 ! Synopsis A Paris, Mia est prise dans un attentat dans une brasserie. Trois mois plus tard, alors qu'elle n'a toujours pas réussi à reprendre le cours de sa vie et qu'elle ne se rappelle de l'évènement que par bribes, Mai décide d'enquêter dans sa mémoire pour...

« La Belle Epoque » de Nicolas Bedos

« La Belle Epoque » de Nicolas Bedos

5/5 ![Coup de ♥ Cinéphilion] Synopsis Victor, un sexagénaire désabusé, voit sa vie bouleversé le jour où Antoine, un brillant entrepreneur, lui propose une attraction d'un genre nouveau : mélangeant artifices théâtraux et reconstitution historique, cette entreprise...

« Les Invisibles » de Louis-Julien Petit

« Les Invisibles » de Louis-Julien Petit

4/5 [Coup de ♥ Cinéphilion] Synopsis Suite à une décision municipale, l'Envol, centre d'accueil pour femmes SDF, va fermer. Il ne reste plus que trois mois aux travailleuses sociales pour réinsérer coûte que coûte les femmes dont elles s'occupent : falsifications,...