« Peter et Elliott le dragon » de David Lowery

042913.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

3,5/5


Synopsis

Depuis de longues années, M. Meacham régale les enfants avec des histoires sur un dragon qui vivrait dans la forêt voisine. Pour sa fille Grace, garde forestière, ce n’est pas vrai… Jusqu’au jour où elle fait connaissance avec Peter. 10 ans, sans foyer ni famille, il vit dans les bois avec un dragon géant baptisé Elliott. Et la description qu’il en fait correspond étonnamment à celui dont parle son père. Entouré de son père, sa fille Natalie et de son mari Jack, Grace va tout mettre en oeuvre pour découvrir qui est vraiment Peter, d’où il vient, et découvrir Elliott !

peter-dragon-film-critique

Critique

Le schéma de la complicité entre un être humain et un monstre découvert par une société occidentale fascinée, tout le monde le connait. « Peter et Elliott le dragon » se traduit la nouvelle version d’un « King-Kong » gentil pour enfant. Une grosse lenteur sur toute la première partie du film consiste aux présentations mais « Peter et Elliott le dragon » demeure un Disney revisité captivant et envoûtant. Ce nouveau film appelle beaucoup à l’émotionnel, un point constituant une de ses principales forces. La difficulté étant de donner des sentiments conventionnellement humain au dragon comme la trahison, la colère, la complicité, la fraternité, la tristesse et même des larmes par moments, le fond musical et le visuel 3D sont excellemment étudiés. C’est ainsi qu’on s’attache aux personnages et que les péripéties prennent véritablement aux tripes. Un casting composé de Robert Redford et de Bryce Howard, la star de « Jurassic World », des têtes d’affiches plaisantes à retrouver. Les interprétations sont toutes parfaites mais Peter, joué par Okaes Fegley, prend parti et domine le récit, un jeu d’acteur franchement admirable pour son jeune âge. La distribution des rôles est alors parfaitement équitable et personne ne se fait de l’ombre laissant une grande place à Peter et son ami Elliott. Un récit assez simple à la limite du basique sans grandes recherches de fond mais la magie Disney permet un embarquement efficace qui, comme à chaque fois, fonctionne à merveilles !

Bilan
Simpliste mais élitise, « Peter et Elliott le dragon » est un envol d’enfant rempli d’étoiles.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CONTINUEZ VOTRE LECTURE…

« Fête de Famille » de Cédric Kahn

« Fête de Famille » de Cédric Kahn

5/5 ! Coup de ❤️ Synopsis "Aujourd’hui c'est mon anniversaire et j'aimerais qu'on ne parle que de choses joyeuses." Andréa ne sait pas encore que l'arrivée « surprise » de sa fille aînée, Claire, disparue depuis 3 ans, va bouleverser le programme... Critique La...

« Pas de vagues » de Teddy Lussi-Modeste

« Pas de vagues » de Teddy Lussi-Modeste

5/5 ! Synopsis Julien est professeur au collège. Jeune et volontaire, il essaie de créer du lien avec sa classe en prenant sous son aile quelques élèves, dont la timide Leslie. Ce traitement de faveur est mal perçu par certains camarades qui prêtent au professeur...

« Heureux Gagnants » – Du jackpot au cauchemar

« Heureux Gagnants » – Du jackpot au cauchemar

4/5 Coup de ❤️ ! Synopsis 1 chance sur 19 millions. Plus de probabilité d’être frappé par une météorite que de gagner au loto. Pour nos heureux gagnants, le rêve va rapidement se transformer en cauchemar. Leur vie va voler en éclat dans un spectaculaire feu...